Hebdo 25 Haut-Doubs

Autour de la commémoration du 11 novembre, une semaine de manifestations à Frasne

  • Cent ans après ce terrible conflit, il s’agit d’être tous porteurs d’un message de paix.
  • Cent ans après ce terrible conflit, il s’agit d’être tous porteurs d’un message de paix.
Pour les dix villages de la communauté de communes Frasne-Drugeon, cette commémoration est un événement majeur qui sera marqué par une semaine de manifestations, à Frasne du 9 au 13 novembre 2018. Exposition, sortie d’un livre, pièce de théâtre et conférence sont au programme.

Depuis 2014, une dizaine d’historiens amateurs parmi lesquels Alain Champreux à Bannans, Jean-Paul Lonchampt à Bonnevaux, Gaby et Bernadette Masson, Claude Marlin à Boujailles, Henri Defrasne et Jean Létondal à Bouverans, Michel Gresset à Bulle, Bernard Girard à Courvières, Michel Renaud et Joël Vuillemin à Frasne, Hervé Claudet, Danielle et Jean-Paul Grillon à La Rivière, ont souhaité rendre hommage à ceux qui vécurent la guerre et firent le sacrifice de leur vie, dont les noms figurent désormais sur les monuments aux morts de nos villages. Ces recherches ont permis la publication de deux ouvrages, le premier, « De la Vallée du Drugeon aux tranchées », édition désormais épuisée, et le second, « De la Vallée du Drugeon à l’enfer », qui sera présenté et mis en vente à Frasne. La mémoire de ce conflit sera également transmise par une exposition sous forme de tableaux relatant la marche du 60e régiment d’infanterie durant les quatre années de la guerre

 

La guerre fut une épreuve pour l’ensemble de la société française : les hommes sont mobilisés et les femmes deviennent chefs de famille et responsables des exploitations agricoles. À ce dur travail s’ajoute chaque jour la crainte d’une terrible nouvelle. C’est ce qu’exprimera la pièce de théâtre « Il n’y a que la vie qui compte » conçue et mise en scène par Michel Humbert et Henriette Humbert-Vieille Mecet dont la troupe Villars‘scènes, de Besançon, se produira à Frasne le samedi 10 novembre à 20 h.

2018 marque le centenaire de l’armistice signifiant la sortie de la guerre. Après le 11 novembre 1918 viendront le retour endeuillé à la paix et la vague de construction des monuments aux morts. Le 28 juin 1919, le traité de Versailles est signé. Quel retour à la paix ? Vingt ans après, l’Europe s’embrase à nouveau. Dans une conférence « Le traité de Versailles entre paix et humiliation » donnée le vendredi 9 novembre à 20 h à Frasne, Daniel Lonchampt, professeur d’histoire honoraire, se propose de faire redécouvrir les acteurs du traité et son contenu ainsi que les conséquences de cette paix ratée.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

De l'eau sous le Mont d'Or

La découverte ne date pas d'hier mais est aujourd'hui au coeur des préoccupations.
Publié le 19/11/2018



Bloc-notes

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 09/05/2018

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 26/04/2018

Concert de Printemps

Publié le 26/04/2018


Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales