Hebdo 25 Haut-Doubs


J'en fais quoi de mon sapin ?

  • Faites le bon choix pour le recyclage de votre sapin.
  • Faites le bon choix pour le recyclage de votre sapin.
Les fêtes se terminent et il est temps de démonter le sapin.

Ce n'est pas toujours bien gai de devoir défaire son sapin des décoration amoureusement et joliment posées début décembre. La bonne odeur d'épicéa pour les sapins naturels a disparu depuis belle lurette et on commence gentiment à saturer de devoir chaque jour ramasser des pelles d'aiguilles. Ce problème vaut surtout pour les sapins naturels coupés, de type épicéa. Les Nordmann ont l'élégance de ne pas (trop) perdre leurs aiguilles.

Une fois le sapin dépouillé, reste à savoir quoi en faire. Ils sont près de 5 millions à attendre d'être fixés sur leur sort. Étant donné qu'il est formellement interdit et passible de 150€ d'amende de le déposer sur le trottoir ou dans la rue, des solutions sont apportées, par les municipalités en général.

Pour ce qui est des sapins naturels coupés que l'on ne peut replanter, il est possible de le faire broyer pour en faire du compost ou du broyat, très utiles pour les arbustes et les massifs. Si cette opération vous est impossible, vous pouvez vous renseigner auprès de votre municipalité pour connaître les jours et modalités de dépôt des sapins qui seront acheminés afin d'être broyés. Attention toutefois, le sapin devra être nu de toute décoration, ne pas avoir été floqué à la neige artificielle et ne pas être enfermé dans un sac plastique. Si vous avez manqué le jour de collecte, pas de panique ! Rendez-vous dans votre déchetterie si celle-ci dispose d'un bac de recyclage de végétaux.

Certaines communes n'hésitent pas à faire de la collecte de sapins une grande fête et un feu de joie. C'est notamment le cas de la commune de Malpas qui organise chaque année une journée spéciale dédié aux sapins qui forment un grand feu de joie en plein coeur du mois de janvier.

Si vous avez opté pour un sapin naturel avec racines, le mieux est encore de le replanter, tout simplement. Choisissez un endroit à l'abri du vent, creusez un trou de 60 centimètres, démêlez la motte et replantez-le. Puis, arrosez-le abondamment.

Enfin, si vous avez choisi un arbre en matière synthétique, rangez-le bien soigneusement et utilisez-le d'année en année. Pour que l'impact carbone de votre sapin artificiel soit similaire à un naturel, vous devrez l'utiliser pendant 20 ans.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© -2019 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales