Hebdo 25 Haut-Doubs


L'heure de la liquidation à Consolation

  • Outre le monastère, Consolation dispose d'un parc très prisé des touristes.
  • Outre le monastère, Consolation dispose d'un parc très prisé des touristes.
Dans le courant de l'été, l'aventure d'Artisans de Paix prendra fin. L'avenir de ce site est donc plus que jamais en question.

Depuis huit ans, cette association occupait et animait le magnifique site du Val de Consolation, ancien monastère situé au cœur d’un parc connu dans tout le département et bien au-delà. Un cirque naturel aux multiples activités. L’objectif des artisans de la Paix était de promouvoir la paix intérieure et la paix entre les hommes au travers notamment de stages et formations. Avec sept salariés aidés d’une vingtaine de bénévoles, l’association s’était investie dans l’animation du site autour de ce projet humaniste et utopiste. En dehors de quelques commerces installés à la belle saison, elle organisait des stages originaux et parfois considérés comme ésotériques par certains, comme « la Forêt et les présences invisibles » ou « Médecin holistique, chamanisme sauvage et sous-personnalités psychoactives ». Des thématiques qui ont dès les débuts d'Artisans de Paix alimenté des rumeurs sur leurs objectifs. 

À la suite du non-versement de plusieurs mois de loyers au propriétaire qui est la Fondation du Val de Consolation, composée notamment de l’État, le Département, la Commune, l’Archevêché, l’association est en liquidation judiciaire. Les relations entre les protagonistes sont maintenant très tendues et l’issue sera donc la liquidation judiciaire pour le 15 août. La Fondation devra donc trouver un ou plusieurs locataires capables non seulement de s'acquitter des loyers mais aussi d'animer les lieux. 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales