Hebdo 25 Haut-Doubs

LA LEGENDE DU LAC SAINT-POINT

  • Au fond du Lac Saint Point sonnent encore les cloches de Damvauthier.
  • Au fond du Lac Saint Point sonnent encore les cloches de Damvauthier.
Il y a de cela très longtemps, au bord du Doubs, en lisière d'une profonde forêt de sapins, une grande cité que l'on appelait Damvauthier, ville puissante, célèbre par la beauté de son site et la prodigieuse richesse de ses habitants.

Heureux habitants de cette ville opulente ! Ils vivaient dans une oisiveté dorée et passaient le meilleur de leur temps dans les festins et les fêtes. Ils étaient paresseux, gourmands, bouffis de vanité et d'orgueil. Hommes et femmes étaient devenus durs, violents, cruels. Ils maltraitaient leurs esclaves, ils se méfiaient des voyageurs, ils chassaient sans pitié ceux qui frappaient à leur porte, pèlerins, mendiants ou pauvres hères.


A plusieurs reprises, on avait vu sur la place un vieillard à l'air mystérieux criant à tous ceux qu'il voyait : « Gens de Damvauthier, enfants égarés, changez de vie pendant qu'il en est encore temps... sinon la colère de Dieu s'abattra sur vous et vous retomberez au néant !»


Mais personne ne tenait compte de ses avertissements. On le chassait de la ville, mais il y revenait, inlassable, obstiné. Puis il n'y revint plus. Damvauthier, plus encore qu'auparavant, s'abandonna aux pires désordres.

Un jour d'hiver froid et triste. La neige tombait en bourrasque. Une femme franchit les portes de la cité en haillons et pieds nus, toute courbée dans la neige et le vent. Dans ses bras, elle portait un tout jeune enfant, il pleurait et criait, le visage bleui, cinglé par les flocons.

Elle frappa, sans se lasser, à la porte des riches maisons bien chaudes, d'où parvenaient les odeurs des festins et l'écho des rires et des chants ; partout, elle fut repoussée.

« Tout est fini, pensait la femme. je suis prête à mourir, mais, je vous en supplie, mon Dieu, sauvez mon enfant, donnez-lui le droit de vivre et de vous aimer. Mon Dieu, sauvez-le ! »

Soudain, elle vit venir un vieillard très bon et très doux qui était le moine Saint Point.
Le vieillard habitait dans la forêt une petite cabane faite de branchages. Il y fit entrer la femme et l'enfant et alluma un bon feu de brindilles, qui les réchauffa.

Minuit. Tout à coup, le tonnerre gronde plus long et plus violent qu'aux jours des pires orages. La terre tremble, les sapins s'abattent avec un craquement sec, les chiens hurlent à la mort. A Damvauthier les convives restent immobiles et silencieux.

Puis, les cloches : on sonne le tocsin. Que se passe-t-il ? Les habitants de Damvauthier sortent. L'eau dans les rues monte, monte encore. Le courant est si fort qu'il emporte les imprudents.

Puis, c'est le grand silence. Damvauthier est engloutie sous les eaux.

Le lendemain, la femme réveillée par les cris joyeux de l'enfant sort de sa cabane et à travers les arbres observe la vallée. A la place de la cité maudite, elle voit un grand lac, sur lequel court une brume légère. Elle ne comprend pas.


Le vieillard s'approche : « les gens de cette ville n'ont pas écouté les avertissements de Dieu, dit-il doucement et ils ont été punis par un terrible châtiment. » Puis il disparaît.


La femme, dès lors, vécut avec son enfant au bord de ce lac, auquel elle donna le nom de saint Point, son protecteur. La cabane de l'ermite devint quelques années plus tard une petite chapelle et des villages nouveaux s'établirent autour d'elle.

Des pêcheurs racontaient que leurs filets s'étaient accrochés aux croix des clochers de la ville engloutie ; d'autres affirmaient avoir vu, le soir, des ombres étranges errer sur les eaux. On entendrait même parfois très nettement, montant du fond du lac, le glas sonné par les cloches de la cité maudite...


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Bénévolat et service civique : c'est le moment !

Le début d'année est le moment propice aux appels aux bénévoles et services civiques.
Publié le 17/09/2018

Fortnite : un jeu addictif

Publié le 17/09/2018


Bloc-notes

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 09/05/2018

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 26/04/2018

Concert de Printemps

Publié le 26/04/2018


Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales