Hebdo 25 Haut-Doubs


Le combat contre la renouée du Japon.

  • La renouée aime les zones humides et ensoleillées donc en particulier le bord des rivières.
  • La renouée aime les zones humides et ensoleillées donc en particulier le bord des rivières.
Cette plante particulièrement invasive nécessite une mobilisation importante si on veut l'éradiquer.

La renouée du Japon ou Fallopia Japonica est arrivée en Europe au milieu du 19e siècle. Elle prolifère rapidement à partir de ses rhizomes ligneux, véritable danger pour la flore locale, l’étouffant avec ses larges feuilles. Un petit fragment suffit à faire apparaître un nouveau plant.

Le syndicat mixte du Dessoubre et des bassins versants a constaté la multiplication de cette plante sur les rives, menaçant les espèces locales et s’est adressé à l’association Echel (Espace Chantier Environnement Local) basée à Nans-sous-Sainte-Anne pour tenter d’éradiquer la plante de façon écologique, le site étant protégé. Après une conférence expliquant les particularités de la plante qui se plait sur les coteaux humides et ensoleillés, l’opération a commencé avec l’arrachage d’un maximum de renouées, qui ont été ensuite stockées, séchées puis incinérée. Pour empêcher la repousse à partir de petits fragments de racine, des arbustes (obier, aulne, noisetier, érable champêtre et sycomore) ont été plantés dans un deuxième temps pour faire de l’ombre, la renouée recherchant le soleil.

 

L’action se poursuivra sur trois ans, la maison familiale des Fins se chargeant du contrôle et de l’arrachage systématique des plants rebelles.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Des adolescents moins endurants

Nos enfants et adolescents ont perdu 25% de leurs capacités cardio-pulmonaires en 40 ans.
Publié le 23/04/2018

Sauvons notre patrimoine !

Publié le 23/04/2018


Bloc-notes

Thé Dansant

Publié le 08/03/2018


Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales