Hebdo 25 Haut-Doubs

LEGENDE: Le puits de la brème

  • Un site aussi étonnant géologiquement que mystérieux...
  • Un site aussi étonnant géologiquement que mystérieux...
Cher à Courbet, le lieu est selon la légende l'une des portes d'entrée vers l'enfer!

Nous voici dans le secteur d’Ornans. Là, dans un ravin escarpé appelé le puits noir, coule le ruisseau de la brème qui prend naissance du côté d’Etalans.

Dans ce cadre à la fois calme et sauvage, se trouve un gouffre nommé le puits de la brème, une cavité où se jettent de nombreuses sources.

 

Quand il pleuvait beaucoup,  le gouffre se mettait à bouillonner et provoquait de sérieuses inondations en aval.

Ce lieu était aussi entouré de beaucoup de mystère. La légende dit en effet que, quand on passait ici de nuit, on entendait des cris lugubres et d’effrayants gémissements.

On aurait même vu dans les airs apparaître d’étranges silhouettes. Peut-être des esprits maléfiques selon la croyance populaire.

Alors, pour essayer de rassurer les passants, on avait fait placer une statue de la vierge dans le creux d’un rocher.

Les voyageurs y priaient, avant de poursuivre leur chemin. En espérant ainsi repousser les démons.

 

Un jour, un muletier passe par là pour se rendre à Pontarlier. Il est accompagné de plusieurs paysans du coin.

Ceux-ci, apeurés par la mauvaise réputation des lieux vont s’agenouiller pour prier la vierge et finir par rebrousser chemin.

Le muletier va quant à lui continuer à avancer, amusé par l’attitude de ses compagnons. Plus loin, il aperçoit un bon gros mouton noir.

Quelle aubaine. S’il l’attrape, il va pouvoir le revendre à un bon prix !

 

Après s’être emparé de l’animal, il le porte sur ses épaules et avance. Pas longtemps. La bête est lourde. Alors, épuisé, le muletier s’arrête :

« Diable, combien pèses-tu donc ? » lâche-t-il

« Qu’en penses-tu » réponds aussitôt le mouton qui n’est autre que Satan lui-même !

Surpris et effrayé, l’homme jette le mouton noir à terre. « C’est à moi de te porter maintenant » lui dit le diable. « Nous allons faire ensemble un joli voyage ! »

Soudain, le mouton soulève notre pauvre muletier et l’emporte dans les airs. Le diable pousse des cris de joie, heureux de sa victoire.

Puis, il va laisser tomber le malheureux dans le puits de la brème. Puni d’avoir osé le défier en poursuivant sa route. Et de s’être montré aussi cupide.

 

On dit depuis, que le puits de la brème ne serait, pas moins, que l’une des entrées vers l’enfer !


Une visite s'impose

De forme ovale d'une trentaine de mètres de longueur pour une vingtaine de mètres de large, le gouffre est profond d'une quinzaine de mètres. Il donne accès à une galerie noyée qui a été explorée sur 960 m par des plongeurs.

Accès : prendre la D67 depuis Ornans, en direction de Besançon. Garez-vous sur le parking situé juste avant le pont de la Brême et empruntez le sentier descendant en pente raide démarrant sur la gauche de la route. Une série de plots permet le passage de la Brême en eaux basses. Le puits n’est qu’à une dizaine de mètres du parking. Des sentiers de randonnées jalonnent le lieu.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

La transition énergétique dans la région.

La transition énergétique est au cœur des préoccupations de plus en plus de citoyens.
Publié le 15/10/2018



Bloc-notes

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 09/05/2018

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 26/04/2018

Concert de Printemps

Publié le 26/04/2018


Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales