Hebdo 25 Haut-Doubs


LES FINS : on mange bio et local à la cantine

  • La commune entend poursuivre son effort tout en gardant des prix abordables.
  • La commune entend poursuivre son effort tout en gardant des prix abordables.
Manger local, bon et bio sans augmenter les coûts est devenu la nouvelle règle de la cantine des Fins.

Depuis quelques années, et sans avoir attendu l’amendement d’Emmanuel Macron, les produits locaux et biologiques font leur apparition dans les restaurants scolaires. La transition s’est faite progressivement aux Fins, et la commune veut passer maintenant à la vitesse supérieure.

La cantine des Fins en chiffres : sur la vingtaine d’agents employés par la commune, sept personnes s’occupent du service de restauration scolaire de la commune servant 140 repas chaque jour. L’adjointe au maire chargée de l’éducation et de la jeunesse, Christine Faivre-Roussel, explique que tous les plats sont intégralement préparés sur place, essentiellement avec des produits frais et d’origine française.

La commune veut maintenant aller plus loin et vise d’autres objectifs qui sont d’augmenter la production de produits issus de circuits courts et de l’agriculture biologique et de chiffrer clairement cette quote-part afin de ne pas augmenter les frais de cantine pour les familles.

Avec un prix de 3,90 euros le repas, tarif inchangé depuis de nombreuses années, la cantine des Fins fait partie des moins chères de la région.

L’élue ajoute enfin qu’ils font attention à privilégier les produits dont le surcoût n’est pas trop élevé sans perdre de vue la qualité nutritionnelle, le rapport qualité-prix restant la principale attente des familles.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales