Hebdo 25 Haut-Doubs

Monsieur Albert Grosperrin, président de la Communauté de communes des Portes du Haut Doubs.

  • Albert Grosperrin a répondu à nos questions.
  • Albert Grosperrin a répondu à nos questions.
C’est au sein même des locaux flambant neufs de la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs qu’Albert Grosperrin nous a reçus afin d’exposer les projets de la C.C. pour les mois à venir. Et ils sont nombreux !

Elle n’aurait pas un peu grossi la communauté de communes ces derniers temps ?

En effet ! Le périmètre de la collectivité a bien grandi, en accueillant en 2017 les communes Les Premiers Sapins, Gonsans, Naisey et Charbonnières les Sapins. Et depuis le 1er janvier 2018, nous avons le plaisir de compter parmi nous la Commune Nouvelle de Bouclans, qui regroupe Bouclans et Vauchamps. Désormais, la Communauté de Communes qui, avant se disait de Pierrefontaine-Vercel, se nomme Communauté de Communes des Portes du Haut Doubs (CCPHD) et regroupe quelques 25147 habitants, répartis sur 47 communes, soit 55 villages. C’est une zone géographique très dynamique avec une progression démographique de 1.7% par an. Plus clairement, cela fait une augmentation de 5000 habitants tous les 12 ans sur notre territoire.

 

Il faut suivre le rythme ! La CCPHD a des projets en ce sens ?

Bien sûr ! Nous allons progressivement élargir l’offre des services publics. Bien que nous soyons déjà bien lotis, il ne faut pas s’arrêter là. Nous aimerions qu’il n’y ait plus aucune zone blanche. C’est pourquoi nous avons lancé de nombreux projets, qui sortiront de terre en 2018 et 2019. Il y aura une création de crèche à Etalans, un projet multi-accueil à Vercel qui s’intègrera dans la future maison de la Petite Enfance. Une maison de santé verra le jour à Avoudrey et Orchamps-Vennes tandis qu’une maison des services sera implantée à Nods et à Vercel. Enfin, la chapelle du chanoine Brachotte à Valdahon sera prochainement réhabilitée en espace culturel.

 

Qu’est-ce qui, selon vous, crée cet engouement pour votre secteur ?

La position géographique de la zone est un atout majeur. Située entre Morteau, Besançon et Pontarlier, elle intéresse autant un frontalier qu’un bisontin voulant sortir de la grande ville. De plus, nous avons le camp militaire qui représente une population totale de 1400 personnes. Et n’oublions pas le groupe SIS qui va ouvrir deux nouvelles manufactures, créant ainsi à long terme plus de 650 emplois. C’est énorme et nous mettons tout en œuvre pour que tout se passe du mieux possible.

D’un point de vue plus technologique, nous faisons venir la fibre dans toute la CCPHD. C’est un projet au long cours : il faudra attendre fin 2021 pour que tous les habitants y aient accès. Les frais de raccordement sont partagés entre toutes les communes et c’est grâce à une parfaite entente entre nous tous que des projets d’une telle ampleur peuvent voir le jour sans heurts et dans la sérénité. Il faut dire que cela représente un coût de 250 000€ par an et ce, sur 15 ans.

 

Il est beaucoup question d’environnement actuellement, et de transition énergétique. Concrètement, ça veut dire quoi ?

Cela signifie que nous allons mettre en place des actions dans une démarche écologique. Ainsi, le plus gros chantier sera le remplacement de plus de 3700 points lumineux des communes par des éclairages LED, à faible consommation d’énergie. Nous pourrons ainsi économiser 200 000€ par an. Nous allons également créer des itinéraires de « liaisons douces » entre les villages. De fait, les moyens de locomotion non motorisés pourront circuler en toute sécurité : vélos, électriques ou non, trottinette, rollers, … Des voies existantes seront réaménagées et d’autres totalement créées. Nous allons également donner un coup de pouce aux producteurs locaux en favorisant les circuits courts. Un ou plusieurs espaces de co-working seront aménagés sur le territoire et des parkings de co-voiturage seront clairement définis. Enfin, nous allons créer une plateforme « bois énergie » afin d’alimenter les chaufferies bois, comme par exemple à la piscine intercommunale à Valdahon et les bâtiments communaux grâce à cette ressource naturelle et renouvelable, dont notre belle région ne manque pas.

 

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Bénévolat et service civique : c'est le moment !

Le début d'année est le moment propice aux appels aux bénévoles et services civiques.
Publié le 17/09/2018

Fortnite : un jeu addictif

Publié le 17/09/2018


Bloc-notes

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 09/05/2018

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 26/04/2018

Concert de Printemps

Publié le 26/04/2018


Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales