Hebdo 25 Haut-Doubs


Phase importante pour le projet de PNR

  • Si tout se passe bien, le Doubs Horloger rejoindra en 2020 la fédération nationale des parcs naturels régionaux.
  • Si tout se passe bien, le Doubs Horloger rejoindra en 2020 la fédération nationale des parcs naturels régionaux.
Après des années de travail, les élus défendent le dossier devant les plus hautes isntances nationales.

D’abord présenté aux élus français des 95 communes du Doubs horloger, le conseil régional de Bourgogne-Franche Comté a ratifié à l’unanimité le projet de charte fin juin 2018, permettant de passer à l’étape suivante du process de création qui est de défendre dans les jours à venir ce projet auprès du ministère de la Transition écologique et du la fédération nationale des Parcs Naturels Régionaux pour statuer en novembre. Quelques ajustements pourront encore se faire avant une validation définitive du dossier dans un an avec l’objectif de la création officielle du parc en 2020. Il reste aussi à décider de l’endroit où sera implantée la Maison du Parc, lieu d’exposition qui se doit d’être ouvert et pédagogique.

 

Un Parc Naturel Régional (PNR) s’intègre dans une démarche globale d’aménagement du territoire dont l’objectif est de contribuer à l’agencement du territoire, de le protéger, gérer et valoriser les sites remarquables ainsi que le patrimoine naturel, culturel et paysager. Il va aussi animer et coordonner le développement économique, social et culturel, assurer l’accueil, l’information et l’éducation du public touristique par l’éducation à l’environnement. Enfin, le PNR va favoriser les actions expérimentales et contribuer à des programmes de recherche et d’innovation dans les domaines économiques, sociaux et culturels.

 

Après avoir identifié les enjeux majeurs de la région, différents thèmes ont été développés. La charte détermine les orientations et les mesures de protection, de mise en valeur et de développement fondées sur la protection et la valorisation du patrimoine et des paysages du Doubs Horloger pour les quinze prochaines années.

Sa mise en place se présente sous forme d’objectifs et de mesures partagés par les acteurs locaux transfrontaliers, car la Suisse est aussi concernée. Les acteurs et partenaires ont la même ambition et adhèrent entièrement à ce projet d’aménagement permettant de mettre en valeur les grandes qualités du territoire du Doubs. Ils ont chacun un rôle à jouer et la réussite du projet se fera par l’implication de tous, des élus aux associations en passant par les entreprises et les habitants.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales