Hebdo 25 Haut-Doubs


Philippe Pichet ouvre les portes de sa poterie

  • Philippe Pichet, très concentré sur sa poterie.
  • Philippe Pichet, très concentré sur sa poterie.
En plein coeur du Souillot se trouve un artisan amoureux de la terre : Philippe Pichet.

"Je ne pouvais pas faire autre chose que ce métier, j'avais un nom prédestiné !", plaisante Philippe Pichet dans un large sourire. A l'âge de 20 ans, Philippe faisait déjà tourner les pots et les théières mais une mauvaise gestion l'oblige à adopter un autre métier. Pendant 30 ans, Philippe a occupé le poste d'éducateur sur Pontarlier mais les les systèmes éducatif et politique ont eu raison de sa pourtant longue carrière et à 55 ans, Philippe revient finalement à ses premières amours.

"Je continue à faire de la poterie que je qualifierais d'utile, précise-t-il. Mais il y a quelques temps, je me suis lancé dans la poterie artistique. Je combine plusieurs techniques qui me permettent de créer des vases à base de porcelaine et de grès."

L'art délicat du tournage nécessite de la précision, de la patience et un certain maestria. Autant de qualités que possède Philippe Pichet, ce qui lui permet aujourd'hui de réaliser des pièces uniques et élégantes.

Philippe Pichet aime autant créer que partager. Il n'hésite pas à ouvrir les portes de son atelier à quiconque souhaiterait assister à une séance de tournage, ou qui voudrait admirer et pourquoi pas acquérir l'une de ces pièces. Pour ce faire, rien de plus simple : contactez le 07 86 21 00 20 et prenez rendez-vous pour découvrir comment se forment bols, tasses et autres théières sous les doigts agiles de cet artisan passionné.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales