Hebdo 25 Haut-Doubs

Pour ou contre l'écornage ?

  • Avec ou sans cornes ?
  • Avec ou sans cornes ?
Telle est, en substance, la question à laquelle nos voisins suisses devront bientôt répondre lors d'un prochain référendum.

La question de l'écornage des animaux de ferme, et surtout des vaches, est à nouveau au coeur de l'actualité helvète. En effet, alors qu'un texte demandant de soutenir les éleveurs ne pratiquant pas l'écornage vient d'être rejeté au National, ce sera au peuple de trancher sur la question. Ce texte a été rejeté lundi 4 juin par la Conseil National, à 108 voix contre 42 et 33 abstentionnistes. Il prévoyait une aide financière aux éleveurs souhaitant promouvoir des exploitations particulièrement respectueuses des animaux. On parle alors de dignité de l'animal et surtout, les protecteurs des animaux souhaitent voir disparaître une pratique qui semblerait douloureuse, bien que Pierre-André Page (UDC/FR) signale que les éleveurs suivent une formation spéciale et réalisent ces gestes d'écornage sous anesthésie. Adèle Thorens (Verts/VD) évoque la dignité de l'animal meurtrie par ce geste défigurant et invasif. Elle ajoute également que la hiérarchie et le toilettage se réalisaient avec les cornes, ce à quoi monsieur Page rétorque que cette hiérarchie se passait très bien sans cornes et que certaines espèces naissaient même sans ces attributs. Olivier Feller (PLR/VD) explique même que laisser les cornes aux vaches les obligerait à rester dans des étables à stabulation entravée, pour éviter tout risque d'accident, ce qui est parfaitement contraire au bien-être de l'animal. Le vaudois ajoute que les accidents se multiplient proportionnellement au nombre d'animaux à cornes.

L'UDC, le PBD et le PDC sont d'accord pour dire qu'un tel texte n'a pas sa place dans la constitution fédérale. Le PDC souligne même l'aspect entrepreneurial et personnel du choix des éleveurs à écorner ou non leurs animaux.

En Suisse, 90% des vaches sont écornées. Reste à savoir maintenant si les Suisses voteront pour ou contre l'aide demandée par les éleveurs, qui leur servirait notamment à agrandir leurs étables pour y accueillir en toute sécurité des animaux qui auraient conservé toute leur dignité. Une fois de plus, c'est la population qui aura le dernier mot et non ses représentants. A méditer ...


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

La transition énergétique dans la région.

La transition énergétique est au cœur des préoccupations de plus en plus de citoyens.
Publié le 15/10/2018



Bloc-notes

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 09/05/2018

Acdtr Vtt dimanche 27 mai

Publié le 26/04/2018

Concert de Printemps

Publié le 26/04/2018


Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales