Hebdo 25 Haut-Doubs


Rendre son bail : des règles à respecter.

  • Résilier son bail : des règles à respecter.
  • Résilier son bail : des règles à respecter.
L'heure est arrivée pour vous de fermer définitivement la porte du logement que vous louiez jusque-là.

Cependant, vous ne savez pas vraiment quels travaux sont à votre charge, ni quelles sont vos obligations. Voici une liste, non-exhaustive, des devoirs du locataire.

Un préavis à respecter.

Le locataire peut résilier son bail à n'importe quel moment, sous réserve d'envoyer une lettre avec accusé de réception au bailleur et de respecter les trois mois de préavis qui courent dès réception du courrier; Ce délai peut être ramené à un mois sous certaines conditions : en cas de mutation, de perte d'emploi, de premier emploi, ou de nouvel emploi consécutif à une perte d'emploi. Des pièces justificatives seront alors demandées. Il en est de même pour les locataires âgés de plus de 60 ans dont l'état de santé justifie un changement de domicile, ainsi que pour les bénéficiaires du RSA.

Des menus travaux à prévoir.

Vous devez rendre le logement dans le même état que lorsque vous y êtes entré pour la première fois. Cela passe par le bon maintien de la propreté des revêtements des murs et des plafonds. Pas question de vous lancer dans des grands travaux de peinture ou de changer la moquette mais cependant, vous devez en garantir un nettoyage régulier et réaliser les raccords nécessaires. Si les fenêtres ou les systèmes de fermeture ont été détériorés, vous devez les réparer. Et si par malheur, vous avez perdu vos clés, c'est à vous de les remplacer.

De plus, en tant que locataire vous devez également changer les interrupteurs électriques, les flexibles de douche, les tuyaux de raccordement du gaz et assurer le bon état de marche de la chaudière et faire ramoner la cheminée. Bien sûr, si vous avez occupé pendant quinze ans le même logement loué à neuf à votre arrivée, la vétusté sera appliquée et il ne vous sera jamais demandé de tout remettre à l'état neuf. Mais si vous n'avez occupé le logement neuf que quelques mois, et que des dégradations importantes ont été commises, la vétusté n'entre pas en ligne de compte et il faudra alors vous retrousser les manches.

En cas de litige ou tout simplement pour tout renseignement, vous pouvez contacter l'ADIL du Doubs au 03 81 61 92 41.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales