Hebdo 25 Haut-Doubs


VILLERS-LE-LAC : peu de chance de sortir les patins

  • Malgré les températures très basses fin février, la glace n'a pas été assez épaisse.
  • Malgré les températures très basses fin février, la glace n'a pas été assez épaisse.
Le froid recouvrant la région cet hiver, il était tentant de se rendre au lac de Chaillexon pour aller patiner, mais la fragilité de la couche de glace n'a pas permis de s'y aventurer.

L’hiver, les riverains ont l’habitude de se rendre à Villers-le-Lac avec leurs patins pour s’offrir des instants de glisse sur le lac de Chaillexon. Ce lac peut devenir la plus grande patinoire naturelle d’Europe par grand froid. L’espace est alors pris d’assaut pour venir marcher, découvrir les joies de la glisse, patiner ou encore disputer des parties de hockey en plein air, des personnes venant parfois de loin.

La douceur du mois de janvier n’a pas permis à la glace de prendre suffisamment tôt et les habitués mettent en garde les amateurs de patinage. Et malgré le froid enregistré en février, ils expliquent que la couche de glace sur le Doubs n'a jamais été suffisante, il aurait fallu que le froid continue encore quelque temps, mais au lieu de cela, la neige est arrivée. Il était donc contre-indiqué de s’y risquer, de même que sur le lac des Tallières en Suisse, autre haut lieu de patinage en espace naturel resté inaccessible à la glisse sauf pour quelques téméraires.

Cette année, les patins resteront donc certainement enfermés dans les placards. À moins d’événements météorologiques exceptionnels, les caprices du temps ne se prévoient pas, il est toujours possible d’espérer une forte chute des températures, mais le printemps n’étant plus très loin...


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© -2018 Hebdo 25 Haut-Doubs • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales